Comment maximiser l'efficacité du broyage et réduire les coûts

Van Aarsen a équipé le broyeur à marteaux GD d’un système de changement automatique de tamis et d’un moteur à régulation de fréquence pour créer la solution idéale qui combine broyage optimal et haute capacité.

Les broyeurs à marteaux sont utilisés pour broyer les matières premières entrant dans la composition des aliments pour animaux. Ces matières premières sont amenées dans le broyeur où l’impact des marteaux tournant à haute vitesse les réduit en petites particules. L’efficacité du broyage dépend d’un certain nombre de variables, comme la conception de la plaque de concassage, la vitesse de l’embout du marteau et la perforation du tamis.

Plaques de concassage

Van Aarsen a conçu son premier broyeur à marteaux avec plaques de concassage il y a plus de 65 ans. Le modèle actuel est équipé d’une large plaque de concassage installée dans la section supérieure de la chambre de broyage : le produit dans le broyeur est soumis à de multiple impacts. Aujourd’hui, cette conception est généralement admise comme une solution extrêmement efficace pour obtenir une qualité optimale et un broyage rapide. La taille adéquate de particule est obtenue par impacts multiples dans la section supérieure de la chambre, après quoi, le produit broyé sort de la machine en passant dans le tamis du fond. Cette conception évite la circulation du produit broyé dans la chambre de broyage, ce qui pourrait réduire l’efficacité et produire une quantité excessive de fines. La durée de service particulièrement longue des tamis et des marteaux est aussi un avantage supplémentaire.

Perforation de tamis et zone perforée

Les tamis ont un effet direct sur la qualité du produit fini et la capacité du broyeur à marteaux. La combinaison taille de perforation – zone perforée (nombre de trous) pour un tamis détermine la taille des particules, la structure des particules et la capacité de broyage. Plus la perforation est large, plus le produit broyé sera grossier. Plus la zone perforée du tamis est étendue, plus la capacité du broyeur sera importante.

Vitesse de l’embout du marteau

En plus de la perforation de tamis, la vitesse de l’embout du marteau joue aussi un rôle déterminant pour la taille de particule du produit broyé. Une vitesse d’embout élevée signifie un impact plus important et donc un broyage plus fin. Une vitesse d’embout du marteau plus basse produit un matériau broyé avec une structure plus grossière. Dans le même temps, la capacité du broyeur à marteaux s’en trouve sérieusement réduite. Il n’y a pas une seule vitesse d’embout idéale : ce réglage dépendra des ingrédients de base et du produit fini que l’on souhaite obtenir. La vitesse d’embout du marteau peut être contrôlée via un régulateur de fréquence et cela aussi influence la finesse du broyage.

Utilisation rationnelle du bon tamis et de la vitesse de l’embout pour une qualité, une vitesse et une consommation d’énergie optimisées

La qualité, la vitesse et la consommation d’énergie désirées peuvent être obtenues avec précision grâce à l’utilisation rationnelle du bon tamis. Un système de changement automatique de tamis s’avèrera rentable si plusieurs tailles de perforation de tamis sont nécessaires. Van Aarsen propose un système de changement automatique de tamis avec 3 types de perforation de tamis différents. En fonction de la recette utilisée, le système de changement de tamis positionne automatiquement les plaques de tamisage correspondantes dans le porte-tamis du broyeur à marteaux, faisant ainsi passer le temps de changement de tamis de 20 minutes à 1 minute. Résultat : une capacité accrue pour moins de travail.

Pour une flexibilité totale, le système de changement automatique de tamis peut être combiné à un régulateur de fréquence qui règlera la vitesse de l’embout du marteau. En ajustant la vitesse de l’embout du marteau à la perforation de tamis, il est possible de définir le réglage idéal permettant d’obtenir la bonne taille et la bonne structure de particule tout en maintenant la capacité au niveau désiré et la consommation d’énergie par tonne d’aliment au plus bas. Le broyeur à marteaux GD de Van Aarsen avec système de changement automatique de tamis se caractérise par sa consommation d’énergie relativement faible (approximativement 7 kWh/tonne).

 

Automatic screen exchange – grinding efficiency

Conception intelligente, coûts de maintenance réduits

En plus des facteurs précédemment mentionnés, la qualité et la position des marteaux, le dispositif d’alimentation et le système d’aspiration affectent aussi la performance du broyeur à marteaux. Par sa conception intelligente, le broyeur à marteaux GD de Van Aarsen tire son épingle du jeu dans ces domaines.

  • L’une des caractéristiques uniques des broyeurs à marteaux Van Aarsen, c’est que les marteaux peuvent être orientés ou remplacés rapidement et facilement par une seule personne.
  • Le positionnement décalé des marteaux augmente la surface de contact et de ce fait l’efficacité du broyage. La distance entre les marteaux et le tamis n’est que de 25 mm. Cela évite que le produit ne circule dans la chambre de broyage et ainsi la perte énergétique qui en résulte.
  • Les marteaux utilisés pour le broyeur GD sont robustes et affichent une longue durée de service. Ils ne doivent être remplacés que lorsque leurs 4 côtés sont usés. Combinés à des plaques de concassage à usure réduite, le coût des marteaux ne dépasse pas 0,03 euro/tonne d’aliment.
  • Le dispositif d’alimentation doit amener un flux constant de matières premières. Parce que des matériaux différents ont des caractéristiques différentes quant au broyage, un régulateur de fréquence installé sur le dispositif d’alimentation du broyeur à marteaux GD assurera toujours un approvisionnement correct.
  • De série, le dispositif d’alimentation est équipé d’un aimant, mais peut aussi être muni d’un séparateur de pièces lourdes pour une sécurité maximale et pour garantir une durée de service plus longue des tamis.

Avec son design compact, le broyeur à marteaux GD de Van Aarsen avec système de changement automatique de tamis peut être intégré dans des installations neuves ou existantes.

Le broyage : une étape essentielle du processus

Le processus de production d’aliment a un impact significatif sur la valeur nutritionnelle de l’aliment pour animaux. Le broyage des matières premières jusqu’à la structure souhaitée est une opération essentielle qui affecte la qualité des granulés mais aussi leur digestibilité par l’animal. La réduction de taille accroît le nombre de particules et la surface par unité volumique, avec pour résultat une plus grande homogénéité du mélange. En outre, un broyage plus fin a un effet positif sur la gélatinisation de la fécule, pour une meilleure qualité des granulés et une capacité accrue de la presse à granul